Nouvelles de l’Institut Vanier : novembre 2018

Conférence sur les familles au Canada 2019 (#FAM2019)

Les 27 et 28 mars 2019, à Ottawa, en Ontario, l’Institut Vanier de la famille sera l’hôte de la Conférence sur les familles au Canada 2019 – une conférence nationale pancanadienne qui chapeautera plusieurs conférences régionales secondaires organisées en collaboration avec divers partenaires universitaires aux quatre coins du Canada.

Le thème sera VOYEZ GRAND : Comment peut-on utiliser les grands volumes de données (Big Data) pour informer et inspirer de grandes idées en vue d’optimiser le bien-être des familles au Canada?

LES INSCRIPTIONS DÉBUTERONT BIENTÔT!
OCCASIONS DE COMMANDITE
SITE WEB DE LA #FAM2019 (EN DIRECT)

Quoi de neuf

  • Suivi des politiques. Mises à jour mensuelles sur les annonces des gouvernements fédéral et provinciaux/territoriaux (1 500 mots)

Nos lectures

Dans les médias

  • CIMVHR Hosts Its 9th Annual Forum. Blogue de la Queen’s University School of Rehabilitation Therapy mettant en relief la directrice générale de l’Institut Vanier, Nora Spinks.
  • Population Aging in Canada. Entrevue de News 95.7 avec la directrice générale de l’Institut Vanier, Nora Spinks (28 octobre 2018, extrait de 7 h 8).

 

Pour recevoir automatiquement les mises à jour mensuelles à propos de nos publications, de nos projets et de nos initiatives de réseautage, souscrivez à notre infolettre.
_____________

Publié le 30 novembre 2018




100 ans bien comptés : inscrivez-vous dès aujourd’hui!

Les 6 et 7 décembre 2018, à Ottawa, en Ontario, l’Institut Vanier de la famille s’associe à Statistique Canada, à l’Association d’études canadiennes, à l’Institut canadien pour les identités et les migrations ainsi qu’à Environics Analytics afin d’animer la conférence Statistique Canada : 100 ans bien comptés.

Lors de cet événement fascinant, organisé dans le cadre du 100e anniversaire de Statistique Canada, d’éminents universitaires, chercheurs, décideurs, représentants d’organismes non gouvernementaux et chefs de file communautaires provenant de partout au Canada examineront la façon dont la population du Canada a évolué au cours du dernier siècle, le rôle qu’a joué Statistique Canada pour mesurer les changements actuels ainsi que notre vision de ce que l’avenir réserve à la recherche démographique et à la société canadienne.

INSCRIVEZ-VOUS DÈS AUJOURD’HUI!

TÉLÉCHARGEZ LE PROGRAMME (préliminaire)

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec james.ondrick@acs-aec.ca.

 


Publié le 27 novembre 2018




Rapport annuel 2017-2018 – Maintenant disponible!

Accédez au Rapport annuel 2017-2018 de l’Institut Vanier

L’Institut Vanier a connu un nouvel essor au cours de la dernière année, ce qui nous a permis de cheminer dans toutes nos orientations et tous nos thèmes stratégiques, en collaboration avec les principaux intervenants qui s’emploient à étudier, à servir et à soutenir les familles au Canada.

À titre de ressource nationale canadienne sur les familles au Canada, nous avons fourni une « perspective familiale » essentielle à de nombreuses discussions importantes qui ont accompagné les diffusions du Recensement tout au long de 2017. Nous avons optimisé la portée de ces nouvelles données en créant des ressources comme Coup d’œil sur la diversité familiale au Canada et la Ligne du temps interactive sur les familles au Canada.

La collaboration et la coopération ont été la clé de notre réussite visant l’exploration des connaissances portant sur la diversité et la complexité des familles au Canada. Collaborant au Partenariat en mouvement, nous avons mis en relief les études émergentes sur la mobilité de la famille lors du Symposium du Canada atlantique sur les familles, la mobilité et le travail ainsi que dans le cadre d’une nouvelle publication, Travail et famille : Les incidences de la mobilité, des horaires de travail et de la précarité d’emploi.

Depuis plus de cinquante ans, les relations sont au cœur des travaux de l’Institut Vanier, qui visent à intégrer la recherche dans la pratique. Nous avons travaillé avec Statistique Canada afin de décrire la « réalité qui se cache derrière les statistiques » sur les familles et la vie de famille au Canada. En collaboration avec des membres du Cercle canadien du leadership pour les familles des militaires et des vétérans, nous avons cocréé des ressources comme Que signifie l’expression « famille de militaires » (en anglais seul. – What Does the Term “Military Family” Mean?).

Nous avons dialogué avec le public et divers intervenants lors de présentations ainsi que dans les médias de portée locale, nationale et internationale, dans le but de faire connaître des recherches et des perspectives fondées sur des données probantes. Nous avons également mobilisé et partagé des données de recherche et des connaissances sur les diverses réalités familiales qui ne sont pas abordées dans le Recensement, notamment la mort et le processus de fin de vie, la santé des grands-parents et les aidants âgés.

L’Institut Vanier est maintenant entré dans une période de grande frénésie avec les préparatifs en vue de la Conférence sur les familles au Canada 2019 – un événement national pancanadien organisé conjointement avec des partenaires universitaires de partout au pays. Inspiré du processus stratégique du conseil d’administration de l’Institut intitulé VOYEZ GRAND, le programme de la conférence mettra en relief de quelle façon les « mégadonnées » (Big Data) peuvent être utilisées pour informer et inspirer de grandes idées en vue d’optimiser le bien-être de la famille au Canada. Joignez-vous à nous les 27 et 28 mars 2019 à Ottawa ou à l’un de nos nombreux lieux de rassemblement secondaires à travers le pays.

Pour en apprendre davantage au sujet des activités, des projets et des publications de l’Institut Vanier au cours de la dernière année, consultez le Rapport annuel 2017-2018!

 


Publié le 20 novembre 2018




MISE À JOUR DE 2018 : Coup d’œil sur les familles des militaires et des vétérans au Canada

Téléchargez ce document

Diversifiées, fortes et résilientes, les familles des militaires et des vétérans au Canada sont la fierté de notre pays. Les membres de ces familles assument des responsabilités importantes dans leurs milieux de travail, leurs collectivités et pour leur pays, et y entretiennent des relations enrichissantes.

La « vie militaire » est souvent caractérisée par la mobilité, l’éloignement et le risque de maladie, de blessure ou de mort. La « littératie militaire » favorise la compréhension des professionnels et des intervenants relativement aux réalités uniques des membres des Forces armées canadiennes (FAC), des vétérans et de leur famille, et de ce qui caractérise leur mode de vie. Afin d’accroître notre compréhension de ces familles et de leur réalité, l’Institut Vanier de la famille met en relief de nouvelles données et des travaux de recherche((Pour plus de détails sur les sources d’informations, consultez le document.)) sur les familles des militaires et des vétérans au Canada en présentant une mise à jour de 2018 du document Coup d’œil sur les familles des militaires et des vétérans au Canada.

Les éloignements fréquents et la mobilité élevée touchent plusieurs familles de militaires

  • Chaque année au Canada, environ 10 000 familles de militaires déménagent en raison d’affectations (8 000 d’entre elles se réinstallant dans de nouvelles provinces), ce qui représente le quart de l’ensemble du personnel de la Force régulière au Canada.
  • En 2018, parmi les membres de la Force Régulière des FAC ayant été interrogés, près de trois membres sur dix (29 %) déclaraient avoir été relocalisés au moins quatre fois au cours de leur carrière en raison d’affectations militaires.
  • En 2017, les deux tiers des membres de la Force régulière déclaraient avoir été séparés de leur famille sur de longues périodes.

Les enfants des militaires sont touchés par les réinstallations, mais ils font preuve de résilience et la plupart d’entre eux s’adaptent rapidement

  • Des études montrent que si la plupart des enfants des militaires trouvent la réinstallation stressante, ils s’avèrent résilients et ce stress diminue généralement dans les six mois suivant le déménagement.
  • En 2016, seulement un dixième (10 %) des parents des FAC interrogés affirmaient que leurs enfants « avaient des difficultés à s’adapter après un déménagement/une réinstallation », tandis que près de la moitié (47 %) d’entre eux affirmaient qu’ils n’avaient éprouvé aucune difficulté.

La majorité des vétérans et de leur famille n’éprouvent aucune difficulté à faire la transition vers la vie civile

  • En 2016, les vétérans étaient plus nombreux à estimer plus facile que difficile leur transition vers la vie civile, tant pour eux-mêmes que pour leur famille.
    • 52 % affirmaient que la transition était « facile » pour eux-mêmes, contre 32 % qui la trouvaient plutôt « difficile ».
    • 57 % affirmaient que la transition était « facile » pour leur partenaire, contre 28 % qui la trouvaient plutôt « difficile ».
    • 60 % affirmaient que la transition était « facile » pour leurs enfants, contre 17 % qui la trouvaient plutôt « difficile ».
  • Près de neuf vétérans sur dix se disaient satisfaits ou très satisfaits de leur vie (86 %) et de leur famille (88 %).

La réalité des familles des militaires et des vétérans sera l’un des sujets abordés lors de la Conférence sur les familles au Canada 2019, qui se tiendra les 27 et 28 mars 2019 – un événement national pancanadien au cours duquel se réuniront des organismes qui étudient, servent et soutiennent les familles, pour deux journées vouées à la mise en commun du savoir en vue d’amorcer un dialogue inspirant. POUR EN SAVOIR DAVANTAGE

Pour en apprendre davantage au sujet des familles des militaires et des vétérans au Canada :

Téléchargez le document Coup d’œil sur les familles des militaires et des vétérans au Canada (PDF)


Publié le 8 novembre 2018




Mmes Barb Neis et Christina Murray reçoivent le prix Mirabelli-Glossop 2018

L’Institut Vanier de la famille est fier de dévoiler les noms des lauréates du prix Mirabelli-Glossop pour contribution exceptionnelle, Barb Neis, Ph. D., chef de projet du Partenariat en mouvement, et Christina Murray, Ph. D., de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard (UPEI)!

Ce prix est attribué en reconnaissance d’une contribution exceptionnelle et soutenue aux travaux de l’Institut Vanier de la famille. Les réalisations reconnues doivent être consenties en nature et permettre de consolider l’engagement de l’Institut à mieux comprendre et soutenir les familles canadiennes.

Mme Neis est reconnue pour son leadership hors du commun à titre de directrice de projet du Partenariat en mouvement, et Mme Murray est saluée pour son travail de planification et de gestion du Symposium national sur les familles, la mobilité et le travail tenu en mai 2018. Par leurs contributions respectives, Mmes Neis et Murray ont joué un rôle essentiel dans l’élaboration d’une base de connaissances rigoureuse et solide pour le développement de politiques, de programmes et de pratiques fondés sur des données probantes pour ceux et celles qui emploient ou soutiennent les « familles touchées par la mobilité ».

Les prix ont été remis la semaine dernière par la directrice générale de l’Institut Vanier, Nora Spinks, à l’occasion de la conférence People, Place, and Public Engagement à St. John’s, T.-N.-L. (voir la photo ci-dessus).

Toutes nos félicitations à Barb et à Christina!

Pour en apprendre davantage :

À propos du Partenariat en mouvement

Le Partenariat en mouvement est un projet de recherche d’envergure nationale chapeauté par l’Université Memorial de Terre-Neuve. Sous la direction de la sociologue Barbara Neis de l’Université Memorial, cette initiative regroupe plus d’une quarantaine de chercheurs issus de 17 disciplines différentes et représentant 22 universités qui collaborent avec l’Institut Vanier, et plus d’une trentaine d’autres partenaires communautaires pour réaliser des travaux de recherche, interpréter des données et transmettre les conclusions à un éventail d’intervenants. Financé par le Conseil de recherches en sciences humaines et par l’organisme Innovate NL, ce projet en est à sa septième année d’existence.

 


Publié le 2 novembre 2018