Coup d’œil sur les familles des militaires et des vétérans au Canada

Diversifiées, fortes et résilientes, les familles des militaires et des vétérans au Canada sont la fierté de notre pays. Les membres de ces familles assument des responsabilités importantes dans leurs milieux de travail, leurs collectivités et pour leur pays, et y entretiennent des relations enrichissantes.

À l’instar des autres familles, celles des militaires et des vétérans ont accès à un éventail de programmes et de services dans leur collectivité, entre autres pour les soins aux enfants et aux aînés, les soins de santé physique ou mentale, les divertissements et les loisirs communautaires, l’éducation et l’emploi. Or, ces programmes et services sont souvent assurés par des professionnels et des praticiens qui connaissent peu, voire pas du tout, la réalité des familles des militaires et des vétérans, et qui comprennent mal leur situation faute d’avoir déjà œuvré auprès d’elles.

Par conséquent, tant les fournisseurs de services que les familles qu’ils desservent risquent de ressentir les effets de ce déficit en littératie militaire, qui concerne la prise de conscience de la réalité unique des familles des militaires et des vétérans, et des « éléments stressants » propres à leur mode de vie (comme la mobilité, l’éloignement et les risques).

Pour mieux comprendre la réalité des familles des militaires et des vétérans, l’Institut Vanier de la famille propose de jeter un Coup d’œil sur les familles des militaires et des vétérans au Canada. Ce document constitue la troisième parution d’une nouvelle série d’analyses statistiques jetant un éclairage sur les diverses réalités familiales et sur le paysage socioéconomique, culturel et contextuel qui teinte la vie de famille.

Quelques faits saillants :

  • Le Canada compte 108 000 militaires des Forces armées canadiennes (FAC) et plus de 600 000 vétérans des FAC.
  • Au milieu des années 90, 80 % des familles des militaires au Canada vivaient sur une base militaire, alors que 85 % de ces familles vivent aujourd’hui hors d’une base.
  • Plus de 64 000 enfants vivent au sein des familles de militaires au Canada.
  • Les quatre dixièmes des familles de militaires ayant des enfants bénéficient ou auraient besoin de services de garde hors du milieu familial, et 30 % de ces familles éprouvent des difficultés à dénicher les services adéquats.
  • Plus de la moitié (54 %) des conjoints ou des conjointes des FAC interrogés pensent que « les enfants des militaires sont désavantagés par la méconnaissance de la réalité des militaires dans les écoles civiles publiques ».
  • De 21 à 27 % des familles des militaires au Canada affirment ne pas avoir accès à un médecin de première ligne, qu’il s’agisse des parents eux-mêmes ou de leurs enfants, comparativement à 15 % au sein de la population en général.
  • Selon le personnel des FAC, les responsabilités militaires occupent en moyenne plus du quart du temps passé hors du foyer.
  • Plus du quart (27 %) des conjoints ou des conjointes des FAC affirment avoir dû déménager au moins quatre fois pour des affectations militaires.
  • Parmi les répondants, plus de la moitié (51 %) des conjoints ou des conjointes des FAC disent avoir fait certains compromis sur le plan professionnel à cause des impératifs du service militaire de leur partenaire.

 

Téléchargez le document Coup d’œil sur les familles des militaires et des vétérans au Canada publié par l’Institut Vanier de la famille.

 


Suggestions de lecture :

Recueil 1.0 – Les familles des militaires et des vétérans au Canada : collaborations et partenariats

Bâtir des collectivités inclusives pour les familles des militaires et des vétérans au Canada

L’état actuel de la recherche sur les familles des militaires

 

image_print
2017-03-30T12:12:53+00:00

Laisser un commentaire