La famille canadienne : redéfinir l’inclusion (vidéo)

Le 22 juin 2017, la directrice générale de l’Institut Vanier, Nora Spinks, participait à une présentation dans le cadre d’une série de conférences en 2017 sous le thème « La famille canadienne : redéfinir l’inclusion ». Chapeautée par l’organisme Racines de l’empathie, cette initiative réunissait divers leaders et éducateurs pour discuter de diversité, d’inclusion et de la situation des familles contemporaines au Canada.

L’un des objectifs institutionnels de l’organisme Racines de l’empathie consiste à favoriser l’inclusion. À l’occasion de cette table ronde dynamique et inspirante, Nora Spinks s’est jointe à d’autres intervenants réunis pour explorer cette réalité concrète pour les familles au Canada, aux côtés de Zeena Al Hamdan (directrice des programmes, Centre communautaire arabe de Toronto), de Paul Cormier (professeur adjoint, Université Lakehead, et membre de la Première Nation de Lake Helen – bande de Red Rock) et de Tesa Fiddler (orthopédagogue en milieu autochtone, conseil scolaire catholique de Thunder Bay). La discussion était dirigée par Cheryl Jackson (directrice des communications, Racines de l’empathie).

Pour en savoir davantage au sujet de la diversité familiale au Canada :

 

Visionnez « La famille canadienne : redéfinir l’inclusion » sur la chaîne YouTube de l’organisme Racines de l’empathie.

 


Publié le 26 juillet 2017

image_print
2017-07-25T10:16:48+00:00

Laisser un commentaire