Rapport « Live-in Caregivers in Fort McMurray: A Socioeconomic Footprint » | Programme des aides familiaux résidants

(en angl. seul., Aides familiaux résidants à Fort McMurray : un profil socioéconomique)

Depuis 2012, l’Institut Vanier travaille de concert avec une quarantaine de chercheurs du Canada et d’autres pays dans le cadre du partenariat de recherche « On the Move » (« En movement »), qui porte sur les conséquences de la mobilité géographique pour le travail du point de vue des ménages et des collectivités, ainsi que sur les incidences et les répercussions à cet égard pour la prospérité du Canada. La mobilité géographique pour le travail touche notamment les aides familiaux résidants, c’est-à-dire les ressortissants étrangers qui habitent et travaillent dans des résidences privées au Canada pour y fournir des soins à un enfant ou à un adulte.

Dans cette étude publiée en 2015, des chercheurs de l’Université de l’Alberta mettent en relief l’importance de ces aides familiaux résidants dans la région des sables bitumineux du nord de l’Alberta, en s’intéressant plus particulièrement à leur expérience de travail, à leurs projets de vie ainsi qu’à leurs points de vue sur les politiques canadiennes en matière d’immigration à la lumière des changements apportés au Programme des aides familiaux résidants (PAFR) annoncés en novembre 2014.

Rapport complet (PDF)

Résumé (PDF)

Communiqué (PDF)

image_print
2015-07-07T17:04:00+00:00
L’Institut Vanier de la famille est un organisme de bienfaisance national et indépendant dont les activités visent à mieux comprendre la diversité et la complexité des familles, ainsi que la réalité de la vie de famille au Canada.

Laisser un commentaire