En mouvement 2017-08-07T14:15:07+00:00

Le Partenariat en mouvement : la mobilité géographique
pour le travail au Canada pour l’horizon, 2012-2019

Qu’il s’agisse des travailleurs qui doivent consacrer de longues heures quotidiennement pour se rendre au travail, ou encore de ceux qui s’absentent de la maison pendant des jours, des semaines, des mois, voire des années, le phénomène de la mobilité géographique pour le travail de même que les longues migrations journalières touchent une portion importante de la main-d’œuvre canadienne.

Pour mieux comprendre cette situation, ses conséquences au sein des ménages et des collectivités, ainsi que son influence et ses incidences sur la prospérité au Canada, l’Institut Vanier de la famille collabore avec une quarantaine de chercheurs provenant de dix-sept disciplines différentes et représentant vingt-deux universités au Canada et à l’étranger.

Cette étude unique d’une durée de sept ans est chapeautée par le Centre SafetyNet pour la recherche en santé et sécurité au travail de l’Université Memorial de Terre-Neuve.


Appel à tous – Symposium du Canada atlantique sur les familles, la mobilité et le travail

Travaillez-vous auprès de familles confrontées à des séparations en raison de la mobilité pour le travail dans le domaine pétrolier ou gazier, ou encore dans le secteur de la construction, du camionnage, des soins de santé, de la foresterie, des forces armées, des pêches, de l’agriculture, de l’éducation, du tourisme ou d’autres types d’emplois? Le Symposium du Canada atlantique sur les familles, la mobilité et le travail est à la recherche de conférenciers, de délégués et de commanditaires en prévision du rassemblement de l’année prochaine, qui aura lieu à l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard, du 15 au 17 mai 2018. Téléchargez un prospectus en format PDF – Merci de faire circuler l’information!


 


Dans le cadre de cette collaboration, le rôle de l’Institut Vanier consiste à :

  • publier les conclusions de divers sous-éléments du projet, et ce, sur son site Web, dans sa lettre d’information ainsi que sur les réseaux sociaux;
  • appuyer les étudiants au doctorat dans le cadre de leurs travaux de recherche à l’Institut sur les incidences de ces enjeux pour les familles;
  • participer à diverses conférences et tables rondes en lien avec cette initiative.

Le Partenariat en mouvement permettra de mieux comprendre :

  • l’ampleur et la dynamique des longues migrations journalières;
  • les impacts des longues migrations journalières sur la vie de famille, ainsi que leurs conséquences dans les quartiers, à la maison et au sein des collectivités d’accueil;
  • les répercussions sur l’embauche, les besoins de formation, la productivité, la santé au travail et d’autres sphères importantes de la vie au Canada;
  • les tendances régionales, sectorielles et sociodémographiques, ainsi que le profil de la migration journalière depuis les années 80;
  • les politiques ayant des effets sur les longues migrations journalières.

Engagement, participation et collaboration

Des douzaines d’étudiants se joignent aux représentants de plus d’une trentaine d’organismes communautaires issus de divers secteurs de l’industrie, de la main-d’œuvre et des gouvernements, afin d’analyser et de synthétiser les données en matière de mobilité géographique pour le travail.

  • Les étudiants universitaires de cycles supérieurs peuvent demander de faire un stage postdoctoral à l’Institut Vanier dans le cadre de leurs travaux de recherche.
  • Notre lettre d’information électronique propose aux familles et à la collectivité des renseignements actuels à propos de cette initiative.
  • Le public a accès aux mises à jour grâce à notre page Facebook ou à notre fil Twitter.

Financement

Le Partenariat en mouvement est financé grâce aux subventions de partenariat du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), et par l’entremise de la Fondation canadienne pour l’innovation, de la Research & Development Corporation de Terre-Neuve-et-Labrador, de l’Université Memorial, de l’Université Dalhousie, ainsi que de plusieurs autres partenaires du milieu universitaire et communautaire du Canada et d’ailleurs.

Échéancier du projet

Ce projet se déroule de 2012 à 2019.

Direction du projet

Barbara Neis
Professeure et chercheuse, département de sociologie
Associée de recherche principale, Centre SafetyNet pour la recherche en santé et sécurité au travail
Université Memorial de Terre-Neuve

Responsables pour l’Institut Vanier

Nora Spinks
Directrice générale
L’Institut Vanier de la famille
Membre du comité des programmes

Robert Glossop et Rosemary Ommer
Membres du réseau des anciens de l’Institut Vanier
Coprésidents du comité des programmes, Partenariat en mouvement

Approbation déontologique

Les considérations déontologiques de ce projet ont été approuvées par l’Université Memorial de Terre-Neuve.

Publications

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Sara MacNaull
Directrice des programmes
L’Institut Vanier de la famille
94, prom. Centrepointe, Ottawa (Ontario) K2G 6B1
Tél. : 613-228-8500, poste 219