Nora Spinks et Victor Duret

L’Institut Vanier de la famille a vécu une période importante et ponctuée de grands changements au cours des dix-huit derniers mois. En 2015, nous avons célébré notre cinquantenaire, un jalon qui nous a incités à faire le point et à réfléchir pour honorer et célébrer le passé, comprendre et apprécier le présent, ainsi que planifier et préparer l’avenir. Nous avons profité pleinement de cette occasion pour constater les progrès accomplis au cours du dernier demi-siècle, avant de nous tourner résolument vers l’avenir. C’est donc en misant sur une longue tradition que nous avons amorcé une nouvelle ère en 2016, toujours animés par le désir de mieux connaître et de mieux comprendre les familles du Canada, dans toute leur diversité.

Nous sommes donc fiers de vous présenter notre nouveau rapport annuel qui vous permettra d’en apprendre davantage sur ce que nous avons accompli dans notre désir de mieux comprendre et de célébrer la diversité des familles au Canada.

D’hier à aujourd’hui : une volonté de mieux comprendre les familles

C’est en 1965 que le gouverneur général Georges P. Vanier et Mme Pauline Vanier ont créé l’Institut Vanier, qui fut dès lors considéré comme une « Commission royale d’enquête qui poursuivra indéfiniment ses travaux ». Leurs Excellences étaient convaincues de la nécessité de se concentrer sur l’avenir de la famille, véritable pierre d’assise de la société.

Tout au long de l’année 2015, c’est donc avec la même diligence que nous nous sommes concentrés sur les familles. Nous avons poursuivi le dialogue avec les familles au Canada dans le cadre de la Tournée nationale de consultations sur les familles au Canada, qui nous a permis d’en apprendre davantage à propos de la diversité des familles et de la vie de famille d’un bout à l’autre du pays. Ces rencontres ont donné lieu à des échanges qui ont orienté et enrichi nos initiatives, nos publications et nos activités spéciales.

Nous avons poursuivi la publication d’articles, de comptes rendus et de fiches de renseignements dans Transition, où nous avons abordé un vaste éventail de sujets touchant notamment le droit de la famille, les enfants ayant une incapacité, la santé et le bien-être de la famille, les soins, la maternité d’aujourd’hui, la littératie financière, ainsi que le respect, la réconciliation et la résilience. En janvier 2016, Transition a migré vers une plateforme en ligne, au profit d’une plus grande fréquence des articles publiés et d’une facilité accrue pour le partage des ressources.

Un carrefour pour ceux et celles qui étudient, qui desservent et qui soutiennent les familles

La Conférence sur les familles au Canada 2015 nous a donné l’occasion de célébrer le passé, de contempler le présent et d’envisager l’avenir. Ce forum informatif et inspirant a réuni un éventail de leaders et de chercheurs qui s’emploient à étudier, à servir et à soutenir les familles canadiennes.

À la faveur d’échanges inspirants, de conférences, de présentations vidéo et de prestations musicales, nous avons porté un regard attentif sur les familles et la réalité familiale au pays. Misant sur le dialogue que nous entretenons depuis cinquante ans au sujet des familles, ce rendez-vous historique s’est révélé un véritable tremplin pour la croissance de l’Institut Vanier, dès maintenant et pour les années à venir.

Par ailleurs, grâce à de nombreux partenariats et collaborations, nous sommes parvenus à créer de nouvelles relations et à en consolider d’autres, alimentant du même souffle nos efforts concertés en vue de mieux comprendre les familles elles-mêmes ainsi que leur réalité, leurs attentes et leurs aspirations dans une perspective pancanadienne.

À cet égard, il convient de souligner la création du Cercle canadien du leadership pour les familles des militaires et des vétérans, un partenariat entre l’Institut Vanier de la famille et les Forces armées canadiennes pour accroître la sensibilisation et consolider les capacités, les compétences et les collectivités, et ce, en vue d’assurer aux familles des militaires et des vétérans un accès équitable aux services et aux programmes dans leur région. En janvier 2015, nous organisions conjointement la réunion inaugurale de cette entité. La rencontre a été l’occasion de mettre au point une stratégie de collaboration et de communication entre les organismes qui étudient, desservent et soutiennent les familles des militaires et des vétérans au Canada.

La deuxième réunion, en janvier 2016, s’est révélée un franc succès alors que s’élargissait la portée du Cercle du leadership et de ses initiatives connexes pour rejoindre davantage de Canadiens. Nous avons également poursuivi nos efforts concertés avec divers organismes comme les Services aux familles des militaires et le Bureau de l’ombudsman des vétérans, dans le but de mieux comprendre les familles des militaires et des vétérans au Canada.

Parallèlement, nous avons poursuivi nos efforts de mobilisation des connaissances en relayant des nouvelles et des ressources à propos de diverses initiatives, notamment le partenariat En mouvement qui porte sur les conséquences de la mobilité géographique pour le travail du point de vue des ménages et des collectivités, ainsi que sur l’influence et les répercussions à cet égard pour la prospérité du Canada.

Nous avons aussi participé à d’autres partenariats novateurs, comme le projet eQuality, qui met en relief l’impact des médias numériques sur les jeunes et les incidences de l’utilisation des renseignements à des fins commerciales, ou encore l’initiative Santé, avoirs et bonheur : le bel âge et les dynamiques familiales?, qui vise essentiellement à mieux comprendre comment l’évolution des tendances démographiques familiales influera sur la santé et la situation socioéconomique des Canadiens dans l’avenir.

Nous n’hésiterons pas à poursuivre dans la même voie avec ces initiatives ou dans le cadre de nombreux autres projets à venir, afin d’obtenir un tableau toujours plus net des familles au Canada et du paysage socioéconomique, culturel et contextuel qui les entoure.

Favoriser la croissance en misant sur nos acquis

Pour l’avenir, toujours avec un souci de pertinence et de rigueur dans nos initiatives, nous chercherons encore à approfondir et à élargir notre champ d’action. Nous continuerons d’étudier les pratiques exemplaires et prometteuses tout en veillant à découvrir et à faire connaître la réalité qui se cache derrière les statistiques. Nous nous pencherons encore sur la diversité des structures familiales au gré de leur évolution, et cette diversité continuera d’enrichir nos données à cet égard. Enfin, en tant que ressource nationale pour tous les intervenants qui s’intéressent de près ou de loin aux familles du Canada, nous continuerons de favoriser le transfert de connaissances, l’analyse des données et la mobilisation du savoir.

Voilà donc une période des plus stimulantes pour l’Institut, c’est-à-dire une occasion de se ressourcer et de faire le plein. Nous sommes fiers du travail accompli jusqu’ici et de l’héritage que nous ont légué les Vanier. Tout compte fait, si notre cinquantenaire a été le jalon tout désigné pour rendre hommage à notre passé, ce fut aussi une source d’inspiration pour l’avenir. L’aventure se poursuit, et nous invitons tous ceux et celles qui ont à cœur les familles et la vie de famille à se joindre au dialogue pour chercher à comprendre toujours un peu mieux les familles au Canada.

Téléchargez le rapport annuel 2015-2016 L’Institut Vanier de la famille : Cinquante ans à mieux comprendre les familles au Canada


Victor Duret est le président du conseil d’administration de l’Institut Vanier de la famille

Nora Spinks est la directrice générale de l’Institut Vanier de la famille.


Publié le 2 novembre 2016

image_print