Symposium national sur les familles, la mobilité et le travail 2017-08-07T14:29:39+00:00

Symposium national sur les familles, la mobilité et le travail

Téléchargez un prospectus en format PDF – Merci de faire circuler l’information!

Les familles au Canada sont diverses et s’adaptent continuellement aux réalités changeantes du marché du travail, y compris les changements sectoriels dans l’emploi et la croissance du travail mobile et précaire. Les membres de la famille actifs sur le marché du travail s’engagent de plus en plus dans de multiples formes de mobilité géographique liées à l’emploi. Cette mobilité comprend notamment des déplacements quotidiens (ou à moindre fréquence) longs et complexes, entre le domicile et le travail. Elle comprend également des déplacements du domicile vers des lieux de travail transitoires, éloignés ou mobiles. Le fait de travailler dans d’autres régions, provinces ou pays entraîne souvent des absences prolongées de la maison.

Le Symposium national sur les familles, la mobilité et le travail

portera sur les interrelations entre les familles dans toute leur diversité, les différentes situations de travail et la mobilité géographique pour le travail dans le contexte canadien. Des recherches ont documenté les défis associés à certains types de mobilité liée au travail (comme les déplacements sur une longue distance ou les déplacements quotidiens courts en distance, mais de longues durées) pour certaines familles (comme les professionnels ou les migrants occupant des postes non qualifiés). Cependant, très peu d’attention a été accordée aux différents types de familles concernées par l’ensemble des enjeux de mobilité géographique liée à l’emploi sur le marché du travail canadien.

Le symposium rassemblera des chercheurs et chercheuses qui s’intéressent à l’interdépendance entre les familles, la mobilité pour le travail, l’organisation du travail et l’ordonnancement du travail dans de multiples secteurs et différentes régions du pays. Des dirigeants politiques et des leaders de la société civile désireux de promouvoir le dialogue, d’examiner les résultats de recherche et d’établir un programme national de recherche axé sur ces interrelations se joindront également au symposium.

Les sujets de discussion porteront, entre autres, sur les thèmes suivants :

  1. Quels sont les impacts des responsabilités parentales et des soins aux enfants, aux aînés ou aux personnes handicapées sur la mobilité géographique liée à l’emploi, et quelles sont les conséquences sur les relations familiales d’une absence prolongée de la maison en raison de la mobilité du travail?
  2. Dans quelle mesure les employeurs adaptent-ils les horaires de leurs employés en fonction de leur situation familiale lorsqu’il est question d’absences prolongées?
  3. Comment les pratiques des prestataires de services (comme les médecins, les infirmières, les thérapeutes, les physiothérapeutes, les éducateurs de la petite enfance, les fournisseurs de soins et les conseillers spirituels) sont-elles modifiées afin de mieux répondre aux besoins des personnes qui se livrent à de longues migrations journalières dans le cadre de leur travail?
  4. De quelle façon la mobilité liée au travail influence-t-elle la planification familiale, la conception d’un enfant (ou un traitement en fertilité) et la parentalité?
  5. De quelle manière l’emploi précaire ou les horaires de travail atypiques combinés à la mobilité liée au travail influencent-ils le bien-être familial et individuel des travailleurs mobiles?
  6. Comment la mobilité affecte-t-elle les communautés dans lesquelles les travailleurs mobiles vivent, entrent, travaillent et d’où ils sortent, et quelles sont les répercussions sur leur famille?
  7. Dans quelle mesure le fait de venir travailler au Canada temporairement affecte-t-il les familles et la vie familiale des travailleurs migrants internationaux, que ce soit au Canada ou dans leur pays d’origine?

Ce symposium est chapeauté par le Partenariat en mouvement, financé par le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), en collaboration avec l’Institut Vanier de la famille, l’Université d’Ottawa et l’Université Memorial de Terre-Neuve. Nous sommes ouverts à la participation et au partenariat avec d’autres programmes et groupes de recherche, incluant ceux du gouvernement et de la société civile, intéressés à mieux comprendre comment la famille et le travail interagissent, influencent et réagissent à la mobilité géographique liée à l’emploi. Nous souhaitons financer le symposium par le biais d’une subvention du programme Connexion du CRSH.