Activité à venir : Symposium du Canada atlantique sur les familles, la mobilité et le travail (mai 2018)

Travaillez-vous auprès de familles confrontées à des séparations en raison de la mobilité pour le travail dans le domaine pétrolier ou gazier, ou encore dans le secteur de la construction, du camionnage, des soins de santé, de la foresterie, des forces armées, des pêches, de l’agriculture, de l’éducation, du tourisme ou d’autres types d’emplois? Faites-vous partie vous-même des familles touchées par ce type de travail?

Du 15 au 17 mai 2018, le Symposium du Canada atlantique sur les familles, la mobilité et le travail mettra en relief les interrelations qui existent entre les familles elles-mêmes, le contexte professionnel et la mobilité géographique pour le travail au Canada. Réunissant des leaders de la société civile et du secteur des politiques, divers chercheurs s’intéressant aux liens entre les familles et la mobilité géographique pour le travail, de même que des familles directement touchées par la mobilité en emploi, cette initiative vise à favoriser le dialogue et le transfert des connaissances en misant sur les politiques et pratiques exemplaires ou émergentes à la maison, au travail et au sein de la collectivité.

Où : Université de l’Île-du-Prince-Édouard, Charlottetown (Î.-P.-É.)

Quand : Du mardi 15 mai 2018, à 18 h, jusqu’au jeudi 17 mai 2018, à 15 h 30 (HAA) (consulter le programme)

Inscription : Eventbrite

Les volets suivants y seront abordés :

À la maison

  • Quelle place occupe la mobilité pour le travail dans la planification familiale, la procréation et la fécondité, ou encore la parentalité?
  • Comment la mobilité géographique pour le travail influence-t-elle les soins aux enfants et la parentalité, les soins et responsabilités auprès des aînés, ou encore les soins aux personnes ayant une incapacité? Quels sont les impacts sur les relations de soins découlant de ces absences prolongées liées à la mobilité pour le travail?
  • Quelles sont les répercussions pour les travailleurs migrants internationaux venus travailler temporairement au Canada atlantique, ainsi que pour leur famille dans leur pays d’origine?

En milieu de travail

  • Quelles sont les mesures adoptées par les employeurs ou les organisations syndicales et professionnelles pour favoriser la situation familiale malgré ces absences prolongées?
  • Dans quelle mesure la précarité d’emploi ou les horaires atypiques contribuent-ils à alourdir le fardeau de la mobilité géographique pour le travail, au détriment du bien-être personnel et familial des travailleurs mobiles?

Dans la collectivité

  • Quelles sont les incidences de la mobilité sur les collectivités qui voient partir ou qui accueillent ces travailleurs mobiles? Quelles sont les conséquences pour les familles de ces derniers?
  •  Comment les professionnels de la santé, les fournisseurs de services communautaires, les éducateurs, les chefs religieux ou conseillers spirituels ainsi que les autres intervenants parviennent-ils à s’adapter et à répondre le plus efficacement possible aux besoins des familles confrontées à d’importants déplacements pour le travail?

Le symposium relève de l’initiative « Tale of Two Islands » (financée par le CRSH) et des projets de recherche du Partenariat en mouvement, en collaboration avec l’Institut Vanier de la famille, l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard et l’Université Memorial de Terre-Neuve. Cette activité est financée par l’entremise d’une subvention Connexion du CRSH.

Le Partenariat en mouvement est une initiative de recherche associée à d’autres volets internationaux portant sur la réalité des travailleurs qui, en raison d’importants déplacements, doivent s’absenter de leur lieu permanent de résidence pour répondre à des impératifs professionnels.

Le Partenariat en mouvement résulte d’une collaboration entre l’Institut Vanier de la famille et plus d’une quarantaine de chercheurs provenant de dix-sept disciplines différentes et représentant vingt-deux universités au Canada et à l’étranger. L’initiative fait aussi appel à plus d’une trentaine de partenaires communautaires afin d’élaborer et de mener à bien divers travaux de recherche, d’analyser les résultats et d’en diffuser les conclusions. Le Partenariat en mouvement est chapeauté par le Centre SafetyNet pour la recherche en santé et sécurité au travail de l’Université Memorial de Terre-Neuve, et financé par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), la Research & Development Corporation de Terre-Neuve-et-Labrador, la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI), ainsi que plusieurs universités et autres partenaires.

Pour en savoir davantage sur la mobilité familiale au Canada :


Publié le 9 mars 2018

image_print
2018-03-08T16:58:06+00:002018-03-09|Annonces|0 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les courriels indésirables. Découvrez comment les données sont traitées (en anglais seul.).