Consortium canadien de recherche sur le bien-être de la famille

Établir des liens, collaborer et organiser les données afin d’optimiser le bien-être des familles au Canada

Pour parvenir à bâtir un Canada où les familles peuvent s’intégrer à une société bienveillante et dévouée, et s’y épanouir en bénéficiant d’une économie solide et prospère, et d’une culture inclusive et dynamique, dans un environnement sécuritaire et viable, il est essentiel de bien comprendre, en se basant sur des données probantes, les nombreuses composantes et diverses dimensions du bien-être dans une perspective familiale.

Une telle compréhension peut être développée et renforcée par l’entremise de recherches de qualité sur les familles, la vie de famille et l’ensemble des forces socioéconomiques, contextuelles et culturelles qui influencent les familles et réagissent à celles-ci.

Pour optimiser le bien-être des familles au Canada, l’Institut Vanier de la famille déploie le Consortium canadien de recherche sur le bien-être de la famille, lequel :

  • Permet d’établir des liens entre les intervenants qui étudient les familles au Canada provenant de disciplines et d’horizons variés – y compris des universitaires, des analystes, des sondeurs, des démographes et d’autres chercheurs et spécialistes des connaissances – et ceux et celles qui s’emploient à servir et à soutenir les familles;
  • Compile et organise des données probantes sur les familles et la vie de famille tirées de revues universitaires, de rapports et de documents gouvernementaux, ce qui permet de regrouper les connaissances et de cerner les lacunes en matière de connaissances pour les combler;
  • Optimise la recherche sur la famille en repérant et en s’assurant d’éviter les redondances et la répétition dans la recherche, en facilitant la priorisation des projets et des ressources, en favorisant les partenariats et la collaboration, et en mettant à profit les forces des individus et des organismes afin de maximiser la portée de la recherche;
  • Communique des données et des perspectives par le biais d’activités axées sur la transmission du savoir, notamment des publications, des symposiums, des forums et des tables rondes;
  • Crée des possibilités pancanadiennes d’apprentissage sur le bien-être de la famille, afin de former et de réunir les prochaines générations de chercheurs dans le domaine, tout en simplifiant les liens entre les générations de chercheurs;
  • Facilite la collaboration et les partenariats entre les individus et les organismes ayant des intérêts, des capacités et des projets communs ou complémentaires, afin de renforcer et de soutenir la communauté de chercheurs canadiens dans le domaine de la famille;
  • Favorise la participation des étudiants et incite ces derniers à s’investir auprès des nouvelles générations de chercheurs sur la famille et à les soutenir, en facilitant les liens et les possibilités de collaboration entre étudiants ainsi qu’entre étudiants et experts;
  • Accélère la mise en pratique de la recherche en fournissant des ressources à ceux et celles qui s’emploient à étudier, à servir et à soutenir les familles au Canada.

Le Consortium favorise

  • l’élaboration de mesures et de ressources efficaces fondées sur les données probantes;
  • la prise de décisions éclairées par les données probantes;
  • la mise en œuvre de pratiques, de procédures et de protocoles axées sur les données probantes;
  • la créativité et l’innovation inspirées par des données probantes.

Le Consortium canadien de recherche sur le bien-être de la famille compte parmi ses conseillers :

  •  Heidi Cramm, Ph. D., OT Reg. (Ontario)
    Professeure adjointe, Faculté des sciences de la santé, Université Queen’s, et scientifique associée, Initiatives stratégiques, Institut canadien de recherche sur la santé des militaires et des vétérans (ICRSMV)
  • Janet Fast, Ph. D.
    Professeure, Faculté des sciences de la vie agricole et de l’environnement, Université de l’Alberta
  • Jennifer Kaddatz
    Chef, Bien-être et projets spéciaux, Statistique Canada
  • Donna S. Lero, Ph. D.
    Professeure émérite, Département des relations familiales, Université de Guelph
  • Christina Murray, BA, Ph. D., RN
    Professeure associée, Faculté des sciences infirmières, Université de l’Île-du-Prince-Édouard
  • Barbara Neis, Ph. D.
    Professeure de recherche universitaire, Département de sociologie, Université Memorial de Terre-Neuve

Le Canada s’est engagé à soutenir la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations Unies, qui repose sur les Objectifs de développement durable (ODD). Le Consortium canadien de recherche sur le bien-être de la famille appuie les stratégies, politiques et programmes liés aux ODD, et mesure leurs effets et leur progrès.

Participez, restez informé, soumettez votre formulaire de déclaration d’intérêt pour le Consortium de recherche sur le bien-être de la famille canadienne.