MISE À JOUR DE 2018 : Coup d’œil sur les familles des militaires et des vétérans au Canada

Téléchargez ce document

Diversifiées, fortes et résilientes, les familles des militaires et des vétérans au Canada sont la fierté de notre pays. Les membres de ces familles assument des responsabilités importantes dans leurs milieux de travail, leurs collectivités et pour leur pays, et y entretiennent des relations enrichissantes.

La « vie militaire » est souvent caractérisée par la mobilité, l’éloignement et le risque de maladie, de blessure ou de mort. La « littératie militaire » favorise la compréhension des professionnels et des intervenants relativement aux réalités uniques des membres des Forces armées canadiennes (FAC), des vétérans et de leur famille, et de ce qui caractérise leur mode de vie. Afin d’accroître notre compréhension de ces familles et de leur réalité, l’Institut Vanier de la famille met en relief de nouvelles données et des travaux de recherche1Pour plus de détails sur les sources d’informations, consultez le document. sur les familles des militaires et des vétérans au Canada en présentant une mise à jour de 2018 du document Coup d’œil sur les familles des militaires et des vétérans au Canada.

Les éloignements fréquents et la mobilité élevée touchent plusieurs familles de militaires

  • Chaque année au Canada, environ 10 000 familles de militaires déménagent en raison d’affectations (8 000 d’entre elles se réinstallant dans de nouvelles provinces), ce qui représente le quart de l’ensemble du personnel de la Force régulière au Canada.
  • En 2018, parmi les membres de la Force Régulière des FAC ayant été interrogés, près de trois membres sur dix (29 %) déclaraient avoir été relocalisés au moins quatre fois au cours de leur carrière en raison d’affectations militaires.
  • En 2017, les deux tiers des membres de la Force régulière déclaraient avoir été séparés de leur famille sur de longues périodes.

Les enfants des militaires sont touchés par les réinstallations, mais ils font preuve de résilience et la plupart d’entre eux s’adaptent rapidement

  • Des études montrent que si la plupart des enfants des militaires trouvent la réinstallation stressante, ils s’avèrent résilients et ce stress diminue généralement dans les six mois suivant le déménagement.
  • En 2016, seulement un dixième (10 %) des parents des FAC interrogés affirmaient que leurs enfants « avaient des difficultés à s’adapter après un déménagement/une réinstallation », tandis que près de la moitié (47 %) d’entre eux affirmaient qu’ils n’avaient éprouvé aucune difficulté.

La majorité des vétérans et de leur famille n’éprouvent aucune difficulté à faire la transition vers la vie civile

  • En 2016, les vétérans étaient plus nombreux à estimer plus facile que difficile leur transition vers la vie civile, tant pour eux-mêmes que pour leur famille.
    • 52 % affirmaient que la transition était « facile » pour eux-mêmes, contre 32 % qui la trouvaient plutôt « difficile ».
    • 57 % affirmaient que la transition était « facile » pour leur partenaire, contre 28 % qui la trouvaient plutôt « difficile ».
    • 60 % affirmaient que la transition était « facile » pour leurs enfants, contre 17 % qui la trouvaient plutôt « difficile ».
  • Près de neuf vétérans sur dix se disaient satisfaits ou très satisfaits de leur vie (86 %) et de leur famille (88 %).

La réalité des familles des militaires et des vétérans sera l’un des sujets abordés lors de la Conférence sur les familles au Canada 2019, qui se tiendra les 27 et 28 mars 2019 – un événement national pancanadien au cours duquel se réuniront des organismes qui étudient, servent et soutiennent les familles, pour deux journées vouées à la mise en commun du savoir en vue d’amorcer un dialogue inspirant. POUR EN SAVOIR DAVANTAGE

Pour en apprendre davantage au sujet des familles des militaires et des vétérans au Canada :

Téléchargez le document Coup d’œil sur les familles des militaires et des vétérans au Canada (PDF)


Publié le 8 novembre 2018

image_print

Notes   [ + ]

1. Pour plus de détails sur les sources d’informations, consultez le document.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les courriels indésirables. Découvrez comment les données sont traitées (en anglais seul.).