À l’occasion de la Conférence sur les familles au Canada 2015, l’Institut Vanier de la famille avait invité l’ancien chef national de l’Assemblée des Premières Nations (APN), Phil Fontaine, ainsi que l’ex-président de la Conférence des évêques catholiques du Canada, monseigneur V. James Weisgerber, afin qu’ils puissent témoigner de leur parcours personnel vers la réconciliation et l’appartenance à une famille, tout en évoquant leurs perspectives quant à la réalité et au vécu des familles autochtones au Canada.

Cette conversation a été facilitée par Kelly J. Lendsay, président-directeur général du Aboriginal Human Resource Council, avec une introduction par Victor Duret, président du conseil d’administration de l’Institut Vanier de la famille.

Visualisez la conversation complète dans le balado vidéo de l’Institut Vanier :

« Celui qui ne sait pas pardonner ne guérira jamais, dit-il. Sans pardon, toute réconciliation est impossible. »
– Phil Fontaine

« Les regrets sont une chose, mais réparer les torts en est une autre. Il faudra s’y résoudre. »
– Monseigneur V. James Weisgerber

 

L’Institut Vanier de la famille a été l’hôte de la Conférence sur les familles au Canada 2015, un événement bilingue historique d’envergure nationale qui s’est tenu les 10 et 11 juin 2015 à Ottawa pour réunir des chefs de file canadiens de divers horizons et professions dans le but de mobiliser la recherche, de consolider les réseaux de connaissances, de favoriser les interrelations et de susciter la réflexion parmi les délégués de toutes les régions du pays.

À la faveur de nombreux échanges inspirants, les conférenciers, les panélistes et les délégués se sont intéressés aux faits vécus tout comme aux statistiques autour de sujets diversifiés touchant les familles ou la vie de famille au Canada.

Ce vidéo peut également être visionné sur YouTube.

Vous pouvez également écouter une version audio du balado vidéo ici :