Le 16 juin 2019, jour de la fête des Pères, est l’occasion de souligner et de célébrer les pères et leurs diverses contributions à la vie de famille, aux milieux de travail et aux collectivités partout au Canada.

La plupart des pères sont sur le marché du travail, et des études montrent qu’une proportion croissante d’entre eux s’impliquent aussi activement auprès de leurs enfants en bas âge. Alors que les pères sont plus nombreux aujourd’hui à multiplier les responsabilités à la maison et au travail, les milieux de travail et les politiques en matière de congés parentaux ont dû évoluer afin de soutenir ce rôle grandissant dans la vie de famille.

  • Selon les données du Recensement de 2016, 91 % des pères vivant en couple occupaient un emploi, ainsi que 82 % des pères vivant seuls1.
  • En 2017, 81 % des nouveaux pères (et de ceux qui attendaient un enfant)2 au Québec avaient demandé des prestations parentales (ou en avaient l’intention), comparativement à seulement 12 % dans le reste du Canada3, 4.
  • En 2018, la majorité des pères interrogés disaient craindre que la prise d’un congé ait une incidence négative sur leurs finances (75 %) ou sur leurs relations avec leurs supérieurs au travail (51 %)5.
  • Comme il en a été question lors du webinaire du 14 mai 2019 de l’Institut Vanier intitulé Comprendre la prestation parentale partagée et les prestations pour proches aidants, les nouveaux pères (ainsi que ceux qui attendent un enfant)6 ont accès, depuis mars 2019, à une nouvelle prestation parentale partagée de l’assurance-emploi (AE) offerte aux familles admissibles comptant deux parents. Il s’agit d’une prestation « à prendre ou à laisser », versée à n’importe quel moment suivant l’arrivée de l’enfant7.
  • D’après une étude réalisée en 2015, les pères québécois qui prennent un congé parental passent en moyenne une demi-heure de plus par jour au domicile familial par rapport à leurs homologues hors Québec8.
  • En 2015, 72 % des pères interrogés ayant des enfants de 0 à 4 ans avaient consacré du temps le jour même pour fournir de l’aide ou des soins aux enfants. Les pères avaient assumé 35 % de toutes les heures déclarées à ce chapitre (comparativement à 28 % en 1986)9.

 

Pour solliciter une entrevue, veuillez communiquer avec la directrice générale de l’Institut Vanier, Nora Spinks, à l’adresse adjointe-direction@institutvanier.ca.

 

Pour en savoir davantage au sujet des pères et de l’évolution de la paternité au Canada :

 


Publié le 10 juin 2019

Notes

  1. Statistique Canada, « La fête des Pères… en chiffres » dans Le Quotidien (dernière mise à jour le 28 juin 2017). Lien : https://bit.ly/2J3XOad
  2. Ce pourcentage comprend également les femmes agissant à titre de partenaires secondaires dans les couples de même sexe, bien qu’elles ne représentent qu’une faible part de la population totale.
  3. La proportion des conjoints ou des partenaires réclamant des prestations parentales est généralement plus élevée au Québec, car le Régime québécois d’assurance parentale prévoit des prestations s’adressant exclusivement au deuxième parent.
  4. Statistique Canada, « Enquête sur la couverture de l’assurance-emploi, 2017 » dans Le Quotidien (15 novembre 2018). Lien : https://bit.ly/2vHyptB
  5. Legerweb, « Dove Men+Care Data Reveals Persistent Paternity Leave Stigmas », communiqué de presse (23 avril 2019). Lien : https://bit.ly/2KwD62h
  6. Les prestations sont offertes à tous les partenaires secondaires (c.-à-d. les femmes agissant à titre de deuxièmes parents dans les couples de même sexe, en plus des pères) ainsi qu’aux parents adoptifs.
  7. La transcription, la présentation PowerPoint et la vidéo en continu du webinaire sont accessibles sur le site Web de l’Institut Vanier. Lien : https://bit.ly/2HL9Fb3
  8. Ankita Patnaik, « “Daddy’s Home!” Increasing Men’s Use of Paternity Leave », document d’information préparé pour le Council on Contemporary Families (2 avril 2015). Lien : http://bit.ly/1Igwa0Y
  9. Patricia Houle, Martin Turcotte et Michael Wendt, « Évolution de la participation des parents aux tâches domestiques et aux soins des enfants de 1986 à 2015 » dans Mettre l’accent sur les Canadiens : résultats de l’Enquête sociale générale, no 89-652-X au catalogue de Statistique Canada (dernière mise à jour le 7 juin 2017). Lien : https://bit.ly/2Hioo9W