Diversifiées, fortes et résilientes, les familles des militaires et des vétérans au Canada jouent un rôle important dans la société, tout en conciliant leurs responsabilités professionnelles et familiales.

Les études démontrent que les familles des militaires et des vétérans sont exposées à peu près aux mêmes facteurs de stress financiers que leurs homologues civiles, comme les changements sur le plan du revenu familial ou de l’emploi, les perturbations ou les dépenses imprévues (p. ex. : les frais médicaux non remboursés, les saisies) et les événements charnières (p. ex. : le mariage, le divorce, la naissance d’un enfant).

Toutefois, le travail au sein des Forces armées canadiennes (FAC) comporte aussi certaines réalités propres à la vie militaire, notamment des niveaux plus élevés de mobilité, de séparation et de risques. Ces facteurs contribuent au caractère unique de la vie familiale des militaires, et peuvent entraîner à la fois des effets positifs sur les finances familiales (p. ex. : des avantages sociaux; un revenu et un emploi à temps plein relativement stables) et des effets négatifs (p. ex. : des coûts associés à la réinstallation et aux déploiements, des compromis sur le plan professionnel pour les conjoints des membres actifs des FAC, des difficultés associées à la transition des vétérans vers la vie civile et la main d’œuvre civile).

Ce numéro de la série Le budget de la famille moderne s’intéresse aux familles des militaires et des vétérans au Canada, en mettant l’accent sur les réalités et les aspirations uniques qui ont une incidence sur leurs revenus et leurs dépenses, leur épargne et leur endettement, ainsi que leur patrimoine et leurs avoirs nets.

Quelques faits saillants :

  • En 2018, plus de quatre membres des FAC sur dix (43 %) ont déclaré connaître certains problèmes financiers, 10 % d’entre eux citant ce problème comme étant le plus important auquel ils ont été confrontés au cours de la dernière année.
  • En 2018, parmi les membres des FAC qui ont été affectés à un nouvel emplacement, près de six sur dix (57 %) ont dit avoir vu leur situation financière se détériorer, principalement en raison de la variation du coût de la vie.
  • En 2016, les vétérans au Canada étaient moins susceptibles d’occuper un emploi (28 %) que les civils (20 %).
  • Les recherches montrent que, lors de la transition vers la vie civile, les vétérans de sexe féminin subissent une baisse moyenne de leur revenu beaucoup plus importante (baisse de 21 % entre l’année précédant leur libération et les trois premières années suivantes) par rapport aux vétérans de sexe masculin (baisse de 1 %).
  • Les études démontrent qu’en milieu de travail, les vétérans sont près de trois fois plus susceptibles que la population active en général de déclarer un problème de santé physique ou mentale à long terme ou une limitation des activités professionnelles liée à la santé (35 % et 13 %, respectivement).

Téléchargez le document Le budget de la famille moderne : les familles des militaires et des vétérans au Canada.

Recherche de Gaby Novoa et Nathan Battams

Les sources d’information sont fournies dans la version PDF de ce document.


Publié le 7 novembre 2019

Programme de développement durable à l’horizon 2030 – Objectifs de développement durable (ODD)

En 2015, le Canada et les 192 autres États membres des Nations Unies, réunis lors de l’Assemblée générale des Nations Unies, ont adopté le Programme de développement durable à l’horizon 2030, un cadre général de mesures reposant sur 17 objectifs de développement durable (ODD) qui tient compte des dimensions sociales, économiques et environnementales du développement durable.

La présente ressource, sous forme d’article de blogue, est associée aux ODD suivants (cliquez sur les icônes pour consulter d’autres textes de l’Institut Vanier portant sur l’objectif concerné) :