i

La famille compte 2024 : nouvelle ressource sur la structure des familles, disponible dès maintenant

i

La famille compte 2024 est disponible dès maintenant.

Projets

La famille compte 2024

Cette nouvelle ressource de l’Institut Vanier explore l’évolution, la continuité et la complexité des familles au Canada au cours des trois dernières décennies. Publié à l’occasion du 30e anniversaire de l’Année internationale de la famille, le rapport La famille compte 2024 brosse un portrait statistique des familles au pays, en plus de mettre en relief les tendances au fil du temps et leur incidence sur les familles et la vie de famille.

Chapitre 4 – C’est au Québec et au Nunavut que les unions libres sont les plus répandues

Comparativement aux générations précédentes, beaucoup plus de couples choisissent aujourd’hui de cohabiter sans se marier. La tendance des jeunes générations à vivre en union libre avant de se marier – et parfois au lieu de se marier – peut sembler banale aujourd’hui, étant donné qu’une grande partie de cette évolution remonte à des dizaines d’années. Il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’un changement majeur dans le profil des familles et dans l’image que l’on se fait de la vie familiale.

Il est question d’union libre lorsque des partenaires cohabitent pendant une certaine période (qui varie selon la province ou le territoire) sans pour autant avoir officialisé leur union par un mariage légal1. En 2021, le Canada comptait plus de 1,9 million de couples en union libre, soit près du quart (22,7 %) de l’ensemble des couples2. Cela représente plus du triple de la proportion enregistrée lors du premier Recensement de 1981 (6,3 %)3. Le Canada présente désormais le pourcentage le plus élevé de couples vivant en union libre parmi les pays du G74. Plus d’une personne de 15 ans et plus sur cinq (22,1 %) vivait en union libre en 2021, soit près de quatre fois plus qu’en 1991 (6,7 %)5, 6.

La forte proportion de couples en union libre au Canada est due à la prévalence encore plus élevée observée au Québec. En 2021, plus de 4 couples sur 10 (42,7 %) y vivaient en union libre, comparativement à seulement 16,9 % à l’extérieur du Québec7. En plus de présenter une proportion deux fois plus élevée de couples vivant en union libre, le Québec a également connu une augmentation beaucoup plus importante au fil du temps. La proportion la plus élevée se trouve toutefois au Nunavut, qui parmi les provinces et territoires, a été le premier au pays à compter une majorité (51,7 %) de couples vivant en union libre en 2021.

L’union libre est plus courante chez les jeunes adultes, ce qui reflète une tendance dans l’évolution des générations. En 2021, près du quart (23,5 %) des personnes de 25 à 29 ans vivaient en union libre5, comparativement à 14,0 % en 19916. Le nombre de personnes vivant en union libre diminue après le début de l’âge adulte dans la plupart des régions du Canada, excepté au Québec et au Nunavut, où l’on opte plus souvent pour l’union libre comme alternative au mariage4.

Dans le cadre de l’Enquête sociale générale de 2017, on a demandé aux conjoints de fait ayant indiqué ne pas avoir l’intention d’épouser leur partenaire, les raisons pour lesquelles ils ne souhaitaient pas se marier. Les deux principales raisons invoquées par les personnes de 25 à 34 ans étaient que la situation actuelle leur convenait (37,8 %), suivie du fait qu’ils ne croyaient pas en l’institution du mariage (24,3 %)8. La proportion croissante de couples préférant l’union libre au mariage s’explique par divers facteurs, notamment la diminution de l’influence de la religion sur la société, l’élargissement de la Loi sur le divorce, une meilleure accessibilité à la contraception ainsi que l’augmentation du niveau de scolarité et de la participation des femmes au marché du travail. C’est au Québec, où l’influence de l’Église catholique a fortement diminué depuis les années 1960, qu’une telle évolution a été la plus marquée. La plus forte prévalence d’unions libres au Nunavut est associée aux caractéristiques de sa population, qui est plus jeune et en grande partie autochtone (les Inuits représentaient 84,3 % de sa population en 20219).

Pourquoi s’en préoccuper?

De nombreuses personnes croient à tort que les couples en union libre bénéficient des mêmes droits que les couples mariés. Si les lois canadiennes tendent de plus en plus à encadrer les deux types de couples de façon similaire, leurs droits et obligations, ainsi que la définition du terme « union libre », varient d’une province et d’un territoire à l’autre. Tandis que les personnes mariées ont droit à une pension alimentaire de leur conjoint ou conjointe, au partage des biens en cas de séparation et de divorce ou à un héritage en cas de décès, le portrait s’avère beaucoup plus complexe pour les personnes vivant en union libre. En Ontario, au Québec, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse, à l’Île-du-Prince-Édouard, à Terre-Neuve-et-Labrador ou au Yukon, lorsqu’un couple vivant en union libre se sépare, les partenaires ne sont pas légalement tenus de partager leurs biens, contrairement aux couples mariés10. Alors que de plus en plus de couples choisissent de vivre en union libre, de tels enjeux touchent un nombre croissant de personnes au Canada.

Sources : Statistique Canada. (19 février 2008). Nombre d’enfants à la maison (8) et structure de la famille de recensement (7) pour les familles de recensement dans les ménages privés, pour le Canada, les provinces, les territoires, les divisions de recensement, les subdivisions de recensement et les aires de diffusion, Recensement de 2006 – Données – échantillon (20 %)11.
Statistique Canada. (23 décembre 2013). Nombre d’enfants à la maison (8) et structure de la famille (7A) pour les familles de recensement dans les ménages privés, pour le Canada, les provinces et les territoires, recensements de 1981 à 2001 – Données-échantillon (20 %)12.
Statistique Canada. (30 mai 2018). Structure de la famille de recensement (7) et présence et âge des enfants (15) pour les familles de recensement dans les ménages privés du Canada, provinces et territoires, régions métropolitaines de recensement et agglomérations de recensement, recensements de 2016 et 2011 – Données intégrales (100 %)13.
Statistique Canada. (13 juillet 2022). Structure de la famille de recensement, présence d’enfants et nombre moyen de personnes par famille de recensement : Canada, provinces et territoires, régions métropolitaines de recensement et agglomérations de recensement6.


Références
  1. Statistique Canada. (5 novembre 2021). Situation vis-à-vis l’union libre de la personne. Définitions, sources de données et méthodes. https://www23.statcan.gc.ca/imdb/p3Var_f.pl?Function=DEC&Id=206980 ↩︎
  2. Statistique Canada. (13 juillet 2022). Tableau 98-10-0136-01 Statut de diversité de genre de la famille comptant un couple, type d’union et présence d’enfants : Canada, provinces et territoires, régions métropolitaines de recensement et agglomérations de recensement. https://doi.org/10.25318/9810013601-fra ↩︎
  3. Statistique Canada. (1er mai 2019). Histoire de famille : vivre en union libre, être marié, séparé ou divorcé au Canada. Le Quotidien. https://www150.statcan.gc.ca/n1/daily-quotidien/190501/dq190501b-fra.htm ↩︎
  4. Statistique Canada. (13 juillet 2022). État de l’union : Le Canada chef de file du G7 avec près du quart des couples vivant en union libre, en raison du Québec. Le Quotidien. https://www150.statcan.gc.ca/n1/daily-quotidien/220713/dq220713b-fra.htm ↩︎
  5. Statistique Canada. (29 mars 2023). Tableau 98-10-0132-01 État matrimonial, groupe d’âge et genre : Canada, provinces et territoires et régions économiques. https://doi.org/10.25318/9810013201-fra ↩︎
  6. Statistique Canada. (1er juin 1993). Tableau 97-570-X1991003 Population selon le groupe d’âge (21a) et le sexe (3), par état matrimonial (6) – Canada, provinces et territoires, divisions de recensement et subdivisions de recensement. https://www150.statcan.gc.ca/n1/fr/catalogue/97-570-X1991003 ↩︎
  7. Statistique Canada. (13 juillet 2022). Tableau 98-10-0123-01 Structure de la famille de recensement, présence d’enfants et nombre moyen de personnes par famille de recensement : Canada, provinces et territoires, régions métropolitaines de recensement et agglomérations de recensement. https://doi.org/10.25318/9810012301-fra ↩︎
  8. Mitchell, J., et Day, L. L. (21 octobre 2021). For love or money? Why Canadian young adults marry … or don’t. Cardus. https://www.cardus.ca/research/family/reports/for-love-or-money ↩︎
  9. Statistique Canada. (15 septembre 2023). Tableau 98-10-0292-01 Population ayant une identité autochtone selon le genre et l’âge : Canada, provinces et territoires, régions métropolitaines de recensement et agglomérations de recensement. https://doi.org/10.25318/9810029201-fra ↩︎
  10. Breton, L., et Hilbrecht, M. (24 novembre 2023). Les droits des conjoints de fait au Canada. L’Institut Vanier de la famille. https://doi.org/10.61959/t210318b ↩︎
  11. Statistique Canada. (19 février 2008). Tableaux 97-553-X2006005 Nombre d’enfants à la maison (8) et structure de la famille de recensement (7) pour les familles de recensement dans les ménages privés, pour le Canada, les provinces, les territoires, les divisions de recensement, les subdivisions de recensement et les aires de diffusion, Recensement de 2006 – Données-échantillon (20 %). https://www150.statcan.gc.ca/n1/fr/catalogue/97-553-X2006005 ↩︎
  12. Statistique Canada. (23 décembre 2013). Nombre d’enfants à la maison (8) et structure de la famille (7A) pour les familles de recensement dans les ménages privés, pour le Canada, les provinces et les territoires, recensements de 1981 à 2001 – Données-échantillon (20 %). https://www12.statcan.gc.ca/francais/census01/products/standard/themes/Rp-fra.cfm?LANG=F&APATH=3&DETAIL=1&DIM=0&FL=A&FREE=1&GC=0&GID=0&GK=0&GRP=1&PID=55730&PRID=0&PTYPE=55440&S=0&SHOWALL=No&SUB=0&Temporal=2001&THEME=39&VID=0&VNAMEE=&VNAMEF=&D1=0&D2=0&D3=0&D4=0&D5=0&D6=0 ↩︎
  13. Statistique Canada. (30 mai 2018). Structure de la famille de recensement (7) et présence et âge des enfants (15) pour lesfamilles de recensement dans les ménages privés du Canada, provinces et territoires, régions métropolitaines de recensementet agglomérations de recensement, recensements de 2016 et 2011 – Données intégrales (100 %).https://www12.statcan.gc.ca/census-recensement/2016/dp-pd/dt-td/Rp-fra.cfm?TABID=2&LANG=F&A=R&APATH=3&DETAIL=0&DIM=0&FL=A&FREE=0&GC=01&GL=-1&GID=1235625&GK=1&GRP=1&O=D&PID=112462&PRID=10&PTYPE=109445&S=0&SHOWALL=0&SUB=0&Temporal=2016&THEME=117&VID=0&VNAMEE=&VNAMEF=&D1=0&D2=0&D3=0&D4=0&D5=0&D6=0 ↩︎